Les bons petits diables utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.
En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Longtemps, les scientifiques ont cru que « la dose faisait le poison »*. Il faut attendre 1962 pour que Rachel Carson biologiste dénonce les effets négatifs des pesticides sur l’agriculture américaine. Le Dr. Theo Colborn en 1996, démontre qu’ils ont la capacité, même à très faibles doses, de perturber le développement des êtres vivants et aussi celui de leur descendance. En 1991 est utilisé pour la 1ére fois le terme de « perturbateur endocrinien », ce n’est plus la dose qui fait le poison mais une faible quantité, un cocktail de ces produits et/ou l’âge de l’individu exposé suffisent. 

Si en 2015, en France, le bisphénol A est interdit, d’autres agents toxiques sont encore bien présents. Le plastique, composé synthétique a envahi notre environnement, depuis 1988 figure un logo en triangle accompagné d’un chiffre de 1 à 7 qui correspond à un type de produit.

Si on s’intéresse à la cuisine, les pictogrammes désignent :

 

1

Bouteilles d’eau, jus de fruits, emballages

 

3

Emballages de fromage, viande, film alimentaire

 

6

Yaourts, barquettes plats à emporter, gobelets et couverts jetables

 

7

Boîtes de conserve, vaisselle

 

2

Bidons de lait (étude en cours)

 

4

Emballages du pain, produits surgelés, sacs de congélation, tasses pouvant être utilisées pour des boissons chaudes

 

5

Couvercles de produits laitiers

  • Eviter l’eau embouteillée, préférez une bouteille en verre, une gourde en inox.
  • Triez les plastiques en ne gardant que les 2,4,5. Jetez les contenants en plastique ancien plus le plastique est abimé plus il libère de substances nocives.
  • Consommez rapidement les aliments emballés et jetez les emballages superflus.
  • Evitez la cuisson du riz en « poche », les fritures et les cuissons avec papier alu.
  • Ne pas utiliser le film alimentaire pour conserver les aliments.
  • Ne pas utiliser les ustensiles en plastique, les casseroles ou poêles anti adhésives.
  • Sous l’effet de la chaleur, les substances toxiques du plastique migrent dans les aliments, évitez les tasses ou tout récipient plastique pour le micro ondes.

* Paracelse, médecin suisse au XVIe siècle sur la toxicologie « la dose fait le poison ».